Relation toxique, les signes avant-coureurs

Relation toxique, les signes avant-coureurs

juin 29, 2021 2 Par LoveBlogger

Au sein d’une famille, dans notre entourage ou dans les lieux professionnels, les relations toxiques se manifestent sous différentes formes. Dans cet article, nous allons plutôt identifier les signes précurseurs d’une relation amoureuse toxique. L’objectif étant de vous aider à suspecter les signes révélateurs d’une relation malsaine et de prendre par la suite une sage décision : la séparation. Mieux vaut rester seul que d’être mal accompagné, un coach en amour confirme une fois de plus, la véracité de cette affirmation. Découvrez donc tous les signes précurseurs d’une relation toxique.

La jalousie : le premier signe alarmant d’une relation toxique

jalousie: relation toxique

Beaucoup pensent que la jalousie fait partie d’une preuve d’amour incontestable. Bien sûr, quand on aime une personne, c’est tout à fait normal d’être jaloux. Dans ce sens, la jalousie se définit comme étant la peur de voir son partenaire dans les bras d’un autre. Par contre, la jalousie peut aussi être qualifiée comme un signe de toxicité dans une relation. Votre partenaire fouille votre téléphone, prend son temps pour auditer votre compte perso sur Facebook, Instagram, etc. Il s’énerve plus facilement lorsque vous passez du bon temps avec des vieux ami(e)s. Comme si vous sentez régulièrement une obsession de jalousie. Si c’est le cas, vous êtes bel et bien dans une relation toxique.

Le stonewalling : un signe précurseur de risque

stonewalling

Également appelé « mur de pierre », le stonewalling est une habitude toxique qui fait partie des signes prédicateurs de divorce. En pleine dispute, votre partenaire reste muet, cesse totalement de s’engager dans une conversation. Comme si vous parlez vraiment à un mur de pierre. La personne vous ignore complètement. Toutefois, elle décide de parler juste pour se défendre et jeter la faute sur vous. D’après l’analyse d’un coach en amour, la personne qui pratique le stonewalling développe également une personnalité toxique. Si vous êtes victime d’une telle situation, c’est certain, vous êtes dans une relation amoureuse destructrice.

Les disputes fréquentes, les excuses

relation toxique: disputes

Bien sûr, les disputes sont fréquentes dans toutes les relations. Une fois par mois, deux fois par an, c’est tout à fait normal qu’un couple se dispute. Si par hasard, chaque semaine vous devrez faire face à des véritables disputes, agissez avant qu’il est encore temps. Lors des disputes, vous êtes toujours la personne qui présente des excuses à l’autre. Comme si vous êtes toujours condamné à vous excuser même si dans certains cas, il ne s’agit pas de vos propres erreurs. Tout cela, parce qu’une personne toxique n’assume jamais ses actes peu importe la situation. Si jamais, ces faits se présentent, il est grand temps de vous poser des questions sur votre avenir avec cette personne.

La violence

relation toxique: violence

Peu importe la nature et l’origine des disputes, une relation de couple doit forcément être exempte de toute forme de violence. Dans le cas contraire, si votre partenaire vous frappe, vous pousse, détruit vos affaires, vous êtes certainement dans une relation destructrice. Votre partenaire manipulateur/trice montre des signes de violences physiques et verbales. Bref, vous êtes bien dans une relation destructrice malsaine. Essayez d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Relation toxique, les autres signes révélateurs

Vous êtes victimes d’une relation toxique lorsque vous sentez un manque de soutien de votre partenaire. Étant donné qu’une personne toxique ne pense qu’à lui, elle a tendance à vous laisser seul dans votre préoccupation, voire même dans les moments difficiles. Elle n’est jamais présente pour vous soutenir, vous consoler ou vous conseiller. Vous ne pouvez pas faire ce qui vous plaît, vous devrez toujours demander l’avis de l’autre, en voici également des signes alarmants d’une relation abusive. En un mot, vous n’êtes pas heureux/se. Vous préférez rester seul que de se retrouver aux côtés de votre partenaire.

Encore une fois, mieux vaut rester seul que d’être mal accompagné.