Peur de tomber amoureux : pour quelles raisons ?

Peur de tomber amoureux : pour quelles raisons ?

août 11, 2021 1 Par LoveBlogger

Rencontrer une personne et vivre le grand amour pour toujours, tout le monde en rêve. Pour certains, franchir le cap qui leur permettra d’être heureux et épanouie en amour n’est qu’une question de temps. Il faudra juste trouver la bonne personne. Mais pour d’autres, de chimère à la réalité, il s’agit plutôt d’une situation illusoire, voire même d’une mission impossible. Pourquoi ? Tout simplement par peur de tomber amoureux. Les détails sont à découvrir tout au long de cet article.

La philophobie : la peur de tomber amoureux

La peur de tomber amoureux

En un terme simple, la philophobie est la peur de tomber amoureux. Ça vous paraît peut-être étrange mais la phobie de l’amour, la peur d’aimer existe, tout comme la peur du noir, la peur des cafards, etc. De nombreuses personnes sont victimes de ce genre de trouble anxieux. Ils ont peur de s’engager dans une relation sentimentale.

Plusieurs symptômes nous permettent de décrypter une personne philophobe. Les symptômes les plus courants étant la crise d’anxiété et de panique, une incapacité à s’ouvrir à l’autre, etc. La philophobie se manifeste parfois par des nausées, une accélération du rythme cardiaque, etc. C’est le genre de personne qui est prêt à tout pour ne pas tomber amoureux. Ainsi, elle se focalise uniquement sur les faiblesses de l’autre. Le philophobe pense toujours qu’il n’a vraiment rien à voir avec l’amour.

Pourquoi avoir peur de l’amour ? Il serait très intéressant de découvrir les raisons.

Les causes de la philophobie

Tout d’abord, on devient une personne philophobe par peur de revivre les blessures du passé. La peur de l’amour est le fruit de notre histoire, de notre mauvaise expérience, de notre enfance difficile, etc. Les blessures du passé influent beaucoup sur votre comportement face à l’amour. Ainsi, vous n’avez pas assez de courage pour ouvrir votre cœur à une nouvelle personne.

Lorsqu’on aime vraiment quelqu’un, on se sent parfois vulnérable. Voyez-vous, débuter une relation amoureuse avec une personne c’est comme le fait d’explorer un territoire inconnu. On lui fait entièrement confiance, on le laisse nous toucher, etc. Pourtant, se laisser emporter par l’amour c’est s’exposer à de vrais risques. Par peur de souffrir, certaines personnes préfèrent rester de côté et de garder le contrôle de soi.

Dans la plupart des cas, l’amour est inégal. Surtout au début d’une relation, nous pouvons remarquer que l’autre est plus amoureux. En raison de cette inégalité, beaucoup de gens décident de ne pas s’impliquer et de s’engager. Ils se culpabilisent de ne pas ressentir la même chose que leur partenaire. Ils pensent qu’ils ne sont pas à la hauteur pour répondre à ce sentiment et nuire à l’autre. Dans le cas contraire, il se peut aussi que vous avez cette désagréable sensation d’être celui qui aime le plus.

Sachez qu’au début, l’amour est souvent déséquilibré. C’est tout à fait normal. Mais avec le temps, les sentiments amoureux finissent par s’ajuster. Ainsi, quitter quelqu’un trop vite car il nous aime plus ou moins que nous, nous empêche de découvrir la perle rare qui exprime un véritable intérêt pour nous.

Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible de vaincre cette pholophobie et de profiter d’une relation épanouie.